Les troubles des conduites alimentaires, un problème psychologique

Lorsque le comportement d’une personne face à la nourriture semble anormal, elle peut être atteinte de TCA ou Troubles des conduites alimentaires. Il existe plusieurs syndromes du comportement liés à l’alimentation.

 

anorexie - obsession addict

Les types de troubles alimentaires

Le pica est un trouble qui se manifeste par l’absorption de substances ou d’objets non comestibles. Le mérycisme consiste à régurgiter et à remastiquer les aliments déjà avalés. Il y a également l’alimentation sélective ou la boulimie. Toutefois, l’une des plus courantes est l’anorexie. L’anorexie mentale est un trouble du comportement alimentaire qui touche 1 à 2 % des femmes. 

 

L’anorexie, la peur de grossir

Une personne anorexique a tendance à vouloir maintenir son poids largement en dessous de la normale. Elle a très peur de grossir malgré son état puisqu’elle n’en a pas conscience. En effet, l’anorexie peut être classée en deux catégories : l’anorexie restrictive et l’anorexie-boulimie. La première se manifeste par une lutte acharnée contre la faim puisque la personne ne mange pratiquement rien. La seconde alterne entre boulimie et anorexie. Ainsi, même si la personne tente de manger, elle fait en sorte que rien ne reste dans son ventre. Pour cela, elle peut même absorber des laxatifs, des coupe-faims ou des liquides diurétiques.

anorexie - obsession addict

Le traitement pour cette pathologie

Deux principales thérapies sont nécessaires au traitement des troubles des conduites alimentaires. La première est généralement basée sur la prise de médicament antidépresseur, mais également d’anxiolytique pour réduire l’anxiété.

La seconde, qui doit obligatoirement accompagner la première concerne la nutrition. Il s’agit d’apprendre au patient à manger correctement.

La prise en charge idéale d’une personne anorexique se fait aujourd’hui dans le cadre d’une équipe multidisciplinaire. De plus un accompagnement social, scolaire, éducatif et culturel est mis en place.

 

Obsession Addict - anorexie

Linn Strömberg, 23 ans

 

Malheureusement, l’anorexie reste une maladie qui se soigne difficilement. Dans un tiers des cas, les adolescentes retrouvent une vie normale. Pour un autre tiers, les jeunes filles gardent un poids faible, des troubles psychologiques et des risques de rechute. Pour le dernier tiers, le problème d’anorexie persiste et nécessite des soins continuels. Enfin il faut savoir qu’environ 10 % des anorexiques meurent des suites de leur maladie, soit par dénutrition, soit par suicide.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.