Une pratique sexuelle étrange ? Le farting bien sûr !

Issue tout droit de la paraphilie, cette pratique sexuelle nous en envoie plein le nez, sans mauvais jeu de mot (ou à peine !). Le farting fait partie de ces addictions olfactives et ce n’est pas le seul. En tout cas, il excite grandement ses adeptes !

farting - pratique sexuelle étrange - obsession addict - pet odorant

On dit souvent que les goûts et les couleurs, ça ne s’explique pas. Mais certain-e-s ont déjà tenté d’écrire sur les paraphilies et les pratiques sexuelles peu conventionnelles. L’être humain peut avoir de multiples préférences sexuelles et être excité par des objets très divers. Mais aussi par des odeurs, des couleurs, des sons, des vibrations, … Bref la liste est longue. Mais le farting ?? On est généralement repoussé par l’odeur d’un pet, alors… pourquoi pas eux ? Obsession Addict vous en dit plus…

Comprendre la paraphilie pour mieux comprendre le farting

Nous vous avons déjà parlé de la paraphilie dans un article précédent, mais pour ceux qui sont adeptes de la procrastination ou de l’onanisme, on peut le résumer ainsi. Les paraphilies se manifestent par un intérêt sexuel intense et persistent, différent de l’intérêt sexuel considéré comme normal. Et chacun a sa particularité : il y a des paraphilies qui sont relativement fréquentes comme, par exemple, l’exhibitionnisme ou le voyeurisme. D’autres paraphilies, comme le fétichisme ou le masochisme, génèrent chaque année de grosses quantités d’argent. Le spectre est large.

farting - pratique sexuelle étrange - obsession addict - amour des odeurs

Farting : être sexuellement excité par une ou des odeurs

Par l’olfactophilie ou l’osmolagnie, la personne parvient à l’excitation à travers les odeurs. Et dans le lot, on y retrouve le farting, aussi connu comme éproctophilie, Zatophilie ou pédorastie, qui concerne l’excitation sexuelle grâce aux odeurs du corps humain, et concrètement à travers l’odeur de vos gaz intestinaux. Vous voilà briefé.

L’odeur n’est pas la seule composante participant à l’excitation de la personne. En effet, l’audition, la vue et le toucher sont importants. Le toucher et la vue sur un gaz, me direz-vous ?! Tout à fait car il y a des gens qui préfèrent être très proches de la source, en contact direct, alors que d’autres préfèrent que l’odeur perdure sur les vêtements et passe au travers.

farting - pratique sexuelle étrange - obsession addict - pet sous l'eau

 

Des adeptes présents sur les réseaux sociaux

Le bon et mauvais côté d’internet, c’est que l’on trouve de tout. Du simple profil sympathique, aux sites de rencontres, puis aux cam girls ou encore aux déviances les plus étranges, le farting a donc ses adeptes. On peut trouver des fart vidéos sur les principaux sites web consacrés à des contenus adultes. Actuellement, même s’il n’y a pas d’études scientifiques sur cette pratique sexuelle un peu étrange, on a toutefois décrit des cas comme celui de Brad, raconté Mark D. GriLths.

 

Comment se passer de cette addiction ?

En allant voir un spécialiste, comme un psychiatre, psychologue ou sexologue. Des professionnels objectifs pourront vous aider ou vous orienter vers une solution qui vous convient. Et vous pouvez éviter certains aliments comme les amidons, les haricots, les boissons gazeuses, les sucres. Si le réglage de votre alimentation ne permet pas avec le gaz, essayez des suppléments enzymatiques. Vous pouvez aussi faire du thé au fenouil, au gingembre, essayer un produit contenant du siméthicone ou du charbon de bois. Les chewing-gum et le tabac sont aussi déconseillés.

 

farting - pratique sexuelle étrange - obsession addict - 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *