Tanorexie, le côté négatif du bronzage.

La tanorexie est un trouble comportemental peu commun, mais bien réel. Il s’agit d’un besoin de bronzer même en hiver. Le point sur ce mal qui touche surtout les femmes.

Obsession Addict - tanorexie - tan mum

ArmpitNJ.com

Les femmes sont les plus sujettes au bronzage

Une personne tanorexique court après les rayons de soleil pour bronzer. Elle éprouve alors du plaisir quand elle ressent la chaleur sur sa peau. Sur 6 personnes concernées, 5 sont des femmes de 25 à 40 ans. Elles sont généralement filiformes et se montrent perfectionnistes par rapport à leur apparence. La tanorexie touche surtout les femmes dont les mères ont été tanorexiques également.

Obsession Addict - tanorexie - Donatella versace

Donatella Versace

Les manifestations de l’addiction au bronzage

La tanorexie se manifeste par le besoin irrépressible de chaleur solaire. Ainsi, toute la vie de la tanorexique est organisée en conséquence. Si le soleil n’est pas au rendez-vous, il se sent obliger de se servir d’une cabine à UV. De plus, ses choix de destinations sont en fonction de ce besoin pour les vacances.

Obsession Addict - tanorexie

La solution pour se détacher de la tanorexie

Puisqu’il s’agit d’une addiction, il est difficile de sortir de la tanorexie. Toutefois, elle peut très bien être traitée. Le traitement commence alors par la prise de conscience de la personne concernée des effets des rayons du soleil sur sa peau. L’objectif est juste de l’encourager à limiter ses envies de bronzage. En général, on n’observe les changements qu’après 8 à 12 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *