Pony Play : cette femme adore… se déguiser en poney !

Il existe une émission fascinante sur TLC, une chaîne américaine, appelée My Strange Addiction. Et elle porte bien son nom car tous les tocs et manies divers et variés sont abordés dans cette émission, comme le Pony Play. Obsession Addict adooooore.

obsession addict - oa-pony play-etrange-addiction-1

Diffusée depuis des années sur les ondes américaines, le show TV My Strange Addiction attire bon nombre de spectateurs, grâce à la variété des sujets abordés. Sachant qu’elle est produite depuis des années et est toujours en cours, on ne peut qu’imaginer la quantité incroyable de tics et tocs étranges que les équipes de tournage ont pu récolter. Des troubles alimentaires aux accumulateurs compulsifs, de la procrastination au workaholism, ou encore des addictions ou déviances sexuelles en tout genre, on se demande bien quels univers n’ont-ils pas abordés !

Aujourd’hui, nous découvrons Nicole, fan de poney, à tel point qu’elle rêve d’en être un. Obsession Addict vous en dit plus sur cette charmante personne…

Une addiction au Pony Play

Nicole est une accro au Pony Play, c’est-à-dire que cela consiste à se déguiser comme un poney et se mêler à nos amis à quatre pattes pour jouer avec eux, être éventuellement dressé comme eux,  faire tout comme eux mais surtout, selon les adeptes, se sentir aussi libres qu’eux. Un peu antinomique avec le harnais. Mais soit.

obsession addict -oa-pony play-addiction-6

obsession addict - oa-pony play-etrange-addiction-3

Une addiction qui lui permet de se sentir mieux

Nicole déclare se sentir plus indulgente lorsqu’elle est travestie dans son habit préféré, celui du poney. Mais aussi et surtout, cela lui permet de ressentir ses émois d’enfant, lorsqu’elle jouait avec ses poupées et ses petits Poneys. Elle affirme que ce genre de sentiment est assez tabou dans le monde adulte mais qu’elle souhaite l’assumer au grand jour.

La première fois que Nicole décida de s’ouvrir davantage sur son addiction au Pony Play, elle en parla à sa tante, Val. Celle-ci fut assez surprise la première fois, elle trouva même cela ridicule. On peut comprendre. Mais notre accro au jeu du poney pense, elle, que c’est juste la prochaine étape de l’évolution de l’espèce humaine. Son désir profond était de faire comprendre à sa tante que cette passion peu commune faisait partie de sa vie et qu’elle devait en avoir conscience.

Le Pony Play : une déviance issue du BSDM

Le Pony Play est connu depuis un moment parmi les milieux BDSM. Pour certains, il s’agit même d’une quête initiatique, partagée avec un partenaire. En effet, le pony play est un jeu de domination entre un dresseur et un dressé, harnaché et costumé avec crinière et sabots, qui apprend à se comporter comme un cheval. Ainsi résumée, cette pratique pourrait n’être qu’une bizarrerie de plus dans l’univers varié des jeux de rôles érotiques. France 4 a diffusé un reportage à ce sujet en 2015, qui sublimait cette pratique et allait plus loin que le simple rôle soumis-dominant.

pony_play - obsession addict

Son jeune réalisateur, Jérôme Clément-Wilz, a suivi le parcours initiatique de Karen, transgenre d’une cinquantaine d’années aux faux airs d’Iggy Pop. Karen, personnalité profonde et émouvante, se rend en Floride pour y retrouver Foxy, dresseur bourru, chasseur et taxidermiste à ses heures perdues. Jérôme Clément-Wilz ne filme pas un banal jeu érotique mais une véritable expérience chamanique transcendée par des images et une musique sublimes. Son approche ? Explorer la relation qui s’établit entre un « dresseur » et sa « dressée » sous un angle mystique.

Que pensez-vous de cette pratique insolite qui est une addiction pour certains, un choix de vis pour d’autres ? Dites le nous en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *