Effet pervers du confinement : il réveille les troubles alimentaires

Rester enfermé chez soi à ne rien faire. Tourner en rond ou au contraire, être sous une pression de folie pour le boulot ou par la famille… Eh ben c’est pas bon pour nous. Et le confinement a tendance à réveiller nos névroses et nos angoisses. Du coup, on se rattrape sur la bouffe pour compenser. Dites adieu au ciel bleu et bonjour à vos troubles alimentaires. 

troubles-alimentaires-confinement-covid19-obsessionaddict

La pandémie du Covid19 impacte toute le monde, même ceux qui ne sont pas malades. Le confinement nous a poussé dans nos retranchements et fait monter notre stress à un bon degré. Tant et si bien que les personnes sujettes aux troubles alimentaires ont vu ces derniers ressurgir dans leur quotidien, rendant le retour à la normale difficile. Chaque isolement social les rapproche davantage de la limite à ne pas franchir pour ne pas replonger dans leurs vieux démons. 

Continuer la lecture

Coronavirus : comment “bien vivre” la phobie des germes (ou germaphobie)

Avec le Coronavirus, on est tous confiné. Les germes du Covid19 se transmettent rapidement et facilement et on essaie de se protéger comme on peut, dans l’idéal avec un masque et en se lavant les mains. Mais pour certains, la situation est plus difficile que d’autres, surtout quand on est sujet à la phobie des germes, appelée mysophobie ou germaphobie. 

germaphobie-peur-des-germes-phobies-obsession-addict-1

Vous avez certainement entendu parlé déjà de cette névrose mais vous ne savez peut-être pas exactement en quoi elle consiste. La mysophobie, également connue sous le nom de germophobie, germaphobie, verminophobie et bacillophobie (rien que ça), est la peur de la contamination et des germes.

Continuer la lecture