Macrophilie ou l’amour des géant-es.

La macrophilie est une fascination ou une fantaisie sexuelle impliquant des géants, plus communément exprimée sous le nom de géantes. Il s’agit généralement d’un fantasme masculin, l’homme jouant le rôle le plus «petit» : entrer, être dominé ou être mangé par la grande femme. D’autres impliquent des partenaires qui présentent naturellement une différence de taille significative (Wikipédia). Voilà pour la définition.

macrophilie-macrophile-sexe-géante-femme-oa-obsession-addict-paraphilie-déviance-sexuelle-5

Si vous êtes excité à l’idée d’être le plus petit et dominé, si vous fantasmez à l’idée d’être la plus grande, alors cet article est fait pour vous. Peut-être allez-vous y reconnaître une obsession inavouée. Obsession Addict vous en dit plus.

Typologie du Macrophile

La macrophilie semble être une paraphilie sexuelle de plus en plus populaire dans laquelle les individus tirent leur excitation sexuelle d’une fascination pour les géants et / ou d’un fantasme sexuel impliquant des géants. Ces fantasmes peuvent inclure les macrophiles se rétrécissant devant une personne de taille normale (homme ou femme). Les macrophiles peuvent aussi imaginer que leur partenaire sexuel atteigne une taille anormale, tandis que les macrophiles eux-mêmes restent inchangés.

On pense que la grande majorité des macrophiles sont des hommes hétérosexuels attirés sexuellement par des femmes géantes. Cependant, même des scénarios non sexuels impliquant des géants peuvent entraîner une stimulation sexuelle. Chaque situation imaginaire est différente pour chaque macrophile car son comportement est basé sur une fantaisie. Même les hauteurs préférées des géants de la fantasy diffèrent d’un individu à l’autre. Par exemple, certains macrophiles préfèrent les gens de quelques pieds à peine plus grands qu’eux-mêmes, alors que d’autres impliquent des géants de plusieurs centaines de mètres de haut.

macrophilie-macrophile-sexe-géante-femme-oa-obsession-addict-paraphilie-déviance-sexuelle-1

Bien que la plupart des comportements macrophiles soient basés sur des fantasmes, certains macrophiles tentent de faire l’expérience du fétiche dans la vie réelle en fréquentant des femmes extraordinairement grandes (appelées «Amazones»), même s’ils doivent payer pour ce privilège. Par exemple, il a été rapporté que Mikayla Miles (qui porte ses bottes fétiches de près de 7 pieds, et 6 pieds 4 pouces sans les bottes) fournit des séances privées avec des macrophiles afin de se livrer à des comportements tels que piétinement, domination, rôle jouer et adorer les pieds. Les macrophiles peuvent également rencontrer leurs grandes héroïnes lors de réunions telles que la convention annuelle de l’Amazone.

 

Macrophilie : l’avis des psy

Helen Friedman, psychologue, a formulé la théorie suivante : dans la plupart des sociétés, les femmes considèrent déjà les hommes comme des hommes dominants et puissants, sans avoir besoin de fantasmer à ce sujet. Les femmes qui assument les rôles de la géante au sein de ce fétiche trouvent souvent que la pratique leur donne du pouvoir et qu’elles aiment être adorées. La psychologue clinicienne américaine basée à Saint-Louis, aurait déclaré :

«[Les macrophiles] jouent un vieux problème psychologique non résolu. Peut-être que lorsqu’ils étaient enfants, ils se sentaient dépassés par une mère dominante ou une mère sadique. Peut-être qu’ils ont été maltraités. [La macrophilie] n’est pas tant un fétiche qu’une dissociation de la réalité. Cela fait partie d’un monde interne. La submersion de la macro dans le fantasme [et] sert de substitut à une approche plus normalisée du sexe. Une sexualité saine est une question d’intimité personnelle. Il s’agit de se sentir bien dans sa peau d’une manière qui exprime sa sollicitude et de ressentir un lien avec une autre personne ».

Selon la spéculation du Dr Mark Griffiths, la macrophilie pourrait provenir de l’excitation sexuelle de l’enfance et du début de l’adolescence, accidentellement associée aux géants. Il a déclaré que la communauté des macrophiles est très diversifiée :

“Certains macrophiles préfèrent les gens de quelques pieds à peine plus grands qu’eux-mêmes, tandis que d’autres impliquent des géants de plusieurs centaines de mètres de haut”, a-t-il déclaré à Psychology Today.

«La raison pour laquelle cette paraphilie particulière a augmenté massivement au cours de la dernière décennie est qu’Internet a joué un rôle crucial en aidant à créer et à faciliter la paraphilie.

“Parce que la paraphilie est presque totalement imaginaire, une grande partie du matériel dont les macrophiles tirent leur satisfaction sexuelle est placée et distribuée en ligne.”

macrophilie-macrophile-sexe-géante-femme-oa-obsession-addict-paraphilie-déviance-sexuelle-2

Bien que la macrophilie se traduise littéralement par un simple “amoureux des grands” dans le contexte d’un fantasme sexuel, elle désigne habituellement quelqu’un qui est attiré par des êtres plus grands qu’eux-mêmes. En règle générale, l’intérêt varie selon les personnes et dépend du sexe et de l’orientation sexuelle. Elles aiment souvent se sentir petites et être maltraitées, dégradées, dominées ou mangées et elles peuvent aussi considérer les géantes comme étant puissantes et dominantes.

 

Un phénomène accru par Internet…

Encore une fois, internet a un rôle prépondérant dans l’extension de ce phénomène. Si les sites fétiches se sont développés à ce sujet souvent grâce au domaine du jeu vidéo, le monde de la pornographie a vu ce dernier se développer de façon exponentielle.

Le plus célèbre site, PornHub, l’a d’ailleurs souligné dans son rapport annuel en 2015 en indiquant que par rapport à 2014, la plus forte augmentation de sex tape était celle de géante, avec un gain de 1091% dans les recherches. Énorme !

Certains ont bien compris l’intérêt de cette niche et en ont fait une image de marque qui rapporte. Après avoir recueilli des données sur 4 814 732 vidéos sur clips4sale, un site porno bien établi, il a été constaté que “géante” était la 34ème catégorie la plus populaire.

Si vous êtes adeptes des plateformes de livecam, vous pouvez y trouver votre comptant, voire aller plus loin pour certains fétichistes en programmant des sessions privées avec des macrophiles pour se livrer à des interactions non sexuelles telles que: piétiner, soulever et porter, adorer les pieds, jouer au rôle et dominer. Avis aux amateurs…

La réalité virtuelle a aussi son rôle à jouer dans ce fétiche car c’est pour certains le seul moyen de réaliser pleinement leurs fantasmes. En effet, car ceux qui fantasmes sur une femme de la taille de King Kong auraient quand même bien du mal à trouver l’équivalent dans la vie réelle. Comme certains l’avouent :

«Je serais attirée de manière incontrôlable par sa beauté et sa puissance malgré le danger que cette rencontre créerait», a déclaré un homme appelé Mark à Broadly .

«En tant qu’être supérieur, elle n’aurait que peu d’égards pour moi, à part répondre à ses propres besoins.

“Que ce soit comme nourriture pour nourrir son corps supérieur, ou comme jouet sexuel à utiliser et à casser après, je n’aurais d’autre choix que de me soumettre à elle.”

macrophilie-macrophile-sexe-géante-femme-oa-obsession-addict-paraphilie-déviance-sexuelle-3

Des études limitées sur le fétiche ont montré que c’est la domination et la vulnérabilité qui sont au cœur de la macrophilie. BDSM, quand tu nous tiens… Internet a donc joué un rôle crucial en aidant à créer et à faciliter la paraphilie. Comme la paraphilie est presque totalement imaginaire, une grande partie du matériel dont les macrophiles tirent leur satisfaction sexuelle est placée et distribuée en ligne.

 

… Qui fait appel à d’autres paraphilies et déviances sexuelles.

Si vous pensiez que la macrophilie se suffisait à elle-même, vous aviez tort. Tirée de la paraphilie, elle dévie sur d’autres types de fétichismes, issus de la même racine. Nous vous en avons listé quelques unes, afin de ne pas vous laisser ignorants, et si vous nous avez bien suivi depuis la création du site, vous en reconnaîtrez certaines :

 

le fétichisme du sein : appelé aussi lactophilie, il s’agit d’un fétiche sexuel dans lequel une personne tire son excitation sexuelle de la pression exercée contre elle ou de la placer entre les seins d’une femme géante.

domination / soumission : il s’agit d’un fétiche sexuel dans lequel un individu tire son plaisir sexuel de la misère d’un géant ou du contrôle d’une minuscule personne.

sadisme / masochisme : il s’agit d’une paraphilie sexuelle dans laquelle un individu tire un plaisir sexuel d’avoir été blessé physiquement ou même tué (dans ce cas, par un géant).

vorarephilie : il s’agit d’une paraphilie sexuelle dans laquelle des individus tirent leur excitation sexuelle de l’idée d’être mangé, de manger une autre personne ou d’observer ce processus. Bien qu’il existe des cas de vorarephilie dans la vie réelle, le comportement est généralement basé sur la fantasy (par exemple, des histoires fictives, de l’art fantastique, des vidéos fantastiques et des jeux vidéo sur mesure).

zoophilie : il s’agit d’une paraphilie sexuelle dans laquelle les individus tirent leur plaisir sexuel de relations sexuelles avec des animaux (dans ce cas, le désir est de coucher avec un animal géant doté de caractéristiques humaines (par exemple, de l’anthropomorphisme) ; (les personnes qui, entre autres comportements, aiment s’habiller en animaux lors de relations sexuelles, comme le Yiff).

fétichisme écrasant : ou “crush fetish”, Il s’agit d’un fétiche sexuel dans lequel un individu tire son excitation sexuelle du fait d’être piétiné ou assis par une personne géante. Il s’agit également d’une variante du masochisme sexuel.

 

Voilà pour quelques éclaircissements sur ce fantasme de plus en plus courant, quelle que soit la société, les origines ethniques ou sociales. Si on la relie à l’enfance et la puberté, elle reste encore mystérieuse pour bon nombre.

Et vous, qu’en dites-vous ? Avez-vous déjà fantasmé sur les géant-es ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *