SM et Art : la sexualité cérébrale d’AJ Dirtystein

Happening. Lieu de pratiques sadomasochistes, un donjon parisien s’ouvre aux performances arty et extrêmes. AJ Dirtystein s’y produit. 

art-sm-sexualite-cerebrale-obsession-addict

La performance en trois tableaux d’AJ Dirtystein, fin avril. Photo Laurent Troude pour Libération

La pièce est recouverte de feuilles mortes. Deux bancs sont posés là pour donner l’impression que nous sommes dans un jardin bucolique, les premiers jours d’automne, à la campagne, attendant que la saison passe et nos souvenirs avec. Mais nous sommes tout près de la place Clichy à Paris, au printemps, et l’atmosphère est un peu inquiétante. Sur une petite estrade, la jeune performeuse toulousaine AJ Dirtystein est nue, recouverte de poudre de riz blanche. Des images de deux filles s’embrassant sont projetées sur elle et sur le mur du fond. Une voix off déclame des extraits d’un conte d’Andersen.

Continuer la lecture

La bigorexie, la maladie des adeptes du sport.

Certes, le sport est très bon pour la santé, mais l’excès de sport est également une maladie. C’est la bigorexie. Elle peut toucher 15% des sportifs qui passent plus d’une heure par jour à s’entraîner.

Ce risque est encore plus important au-delà de 10 heures par semaine. Quelles sont les limites à ne pas franchir et quels sont les risques?

Bigorexie - obsession addict - Lazar Angelov Training Motivation

Lazar Angelov

Continuer la lecture